21 mars 2011

A droite, le bal des hypocrites.

Rappelez-vous en 2002 (oui, je sais, Jer n'était pas né). Au soir du premier tour, la gauche n'avait pas hésité à appeler à voter contre Le Pen. Et c'est ce que nous avons fait. Mais bon, c'est pas comme si Chirac en avait tenu compte non plus.

Dans toutes les élections où il y avait le choix entre un candidat FN et un de la droite, la gauche a appelé à voter contre le FN. On ne peut pas dire que la gratitude ait beaucoup étouffé la droite depuis.

Et qu'avons-nous maintenant, alors qu'il y aura des duels gauche-FN ? Ces messieurs-dames de la droite nous disent "chacun fait ce qu'il veut, pas de consigne de vote". A peine un ou deux encouragements à voter contre les candidats FN, mais ils se comptent sur la main du manchot.

QU'ils aillent se faire foutre ! A l'avenir, dans n'importe quel duel droite-extrème droite, je voterai blanc. Plus jamais ces hypocrites, plus proches de Mauras que de De Gaule n'auront mon vote. Ils sont totalement discrédités sur le plan républicain. Encore 5 ans, et ils chanteront allègrement "Maréchal nous voilà."


Posté par CYNIC à 23:09 - Cervelle - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires

  • A mon avis (pour ce qu'il vaut)même si la gauche n'avait pas appelé à voter Chirac le résultat aurait été le même... Enfin je sais pas, mais moi je me sens pas assez "subordonnée" à un parti pour aller jusqu'à suivre les consignes de vote dudit parti, je fais ce que je veux ( épicétout, na !).
    Mais bon pour le reste je suis d'accord, pas classe la droite...

    Posté par claire, 22 mars 2011 à 18:34

Poster un commentaire